Quelles démarches pour entrer en maison de retraite ?

Bien que la majorité des seniors souhaitent le maintien à domicile, ils réclament une aide personnalisée quand l’autonomie des personnes âgées est remise en question. Il existe des familles qui décident de s’occuper de leur personne âgée pour permettre à ces dernières d’être bien entourées. Cependant, cette option devient difficile au fil des temps. Il faut prévoir un placement en maison de retraite. En étant internée avec des personnes dans la même situation qu’elle, la personne âgée sera plus contente et s’éloignera de l’isolement. Toutefois, il faut reconnaître que l’admission dans les établissements pour personnes âgées nécessitequelques démarches administratives.

Quels dossiers pour s’inscrire dans un établissement de retraite ?

L’entrée en maison de retraite implique la constitution de quelques dossiers.  Pour s’assurer d’être admis dans un centre pour hébergement des personnes âgées, il est plus judicieux de faire une demande d’admission au niveau de certains établissements Ehpad afin d’accroître la chance.  Il suffit de compléter une seule fiche d’inscription qui sera par la suite dupliquée en plusieurs exemplaires. L’inscription en maison de retraite médicalisée se passe comme suit :

  • Il faut prévoir une pré-admission. Le futur hébergé dans un établissement doit présenter un dossier médical. Ce dernier doit mentionner le degré de dépendance du souffrant par rapport à la grille aggir. Un bilan gérontologique sera dressé par le médecin coordonnateur.
  • L’admission est conditionnée par la présentation de pièces administratives comme un certificat de résidence, une carte d’identité ainsi que des informations médicales.
  • Il faut également prévoir le paiement des frais d’hébergement. En général, le responsable des établissements demande le tarif hébergement pour le premier mois ainsi qu’une somme servant de garantie.

La majorité des centres accueillant des personnes âgées demande qu’on leur fournisse également un justificatif d’assurance responsabilité civile. Celui-ci soit être accompagné d’un avis d’imposition ou de non-imposition le plus récent.

Après le dépôt du dossier à l’Ehpad

Pour être accepté au cœur d’une Ehpad résidence, un dossier d’admission doit être précédé d’une visite pré-admission. Le médecin coordonnateur, le gérant de la maison de retraite privée ou maison de retraite publique ainsi qu’un psychologue doivent assister à la visite. Cette phase est une occasion pour le futur résident de se familiariser un peu avec son éventuel lieu de vie dans les prochains mois ou années. C’est également une opportunité pour les responsables de l’établissement d’hébergement de constater que l’aîné ou les personnes atteintes d’une maladie grave sont favorables pour entrer dans l’établissement

Si par chance, le dossier d’admission est approuvé, un contrat de séjour sera établi entre la personne et le centre de retraite ehpad.

Il faut toutefois mentionner que la demande d’entrer en résidences peut être recalée pour divers motifs :

  • La prise en charge des personnes présentant certaines pathologies peut être refusée par certains établissements.  
  • Les ressources disposées par la personne ou sa famille avec son assurance-maladie ne suffisent pas pour couvrir le tarif hébergement et tarif dépendance. Il est possible que la personne puisse profiter de l’ASH ou de l’Apl. Cependant, rien ne garantit qu’une place en maison de retraite soit vacante au moment de sa demande.

Face à un refus, la famille a toujours la possibilité de se tourner vers une autre structure médicalisée avec des soins adaptés à leur proche.

Ce qu’il faut faire pour entrer dans un établissement pour personnes âgées

Afin que l’admission dans une maison de retraite médicalisée se déroule dans les meilleures conditions, il est important que certaines entités spécialisées soient informées. La famille des personnes âgées dépendantes est dans l’obligation d’avertir la Sécurité sociale. Elle doit faire de même avec la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et la caisse d’allocations familiales (CAF). Souvent négligés ou oubliés, les fournisseurs de services publics, les services d’impôts ou encore la banque doivent être également avertis.

Les dépenses en maison de retraite ou un EHPAD

En premier lieu, il faut s’attendre à ce que les dépenses à prévoir pour un seul résidant en établissement de retraite puissent être élevées. Il faut prendre en compte les frais liés aux soins médicaux. Il faut également prévoiruntarif dépendance personnes âgées, et tarif hébergement.

Il est également recommandé de souscrire une assurance dépendance pour alléger la dépense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *